Menu

Comment s’assurer lorsqu’on part à l’étranger ?

Les Français qui partent travailler à l’étranger bénéficient du même système de protection sociale qui existe en France que cela soit L’assurance maladie, la retraite, le chômage ou bien les accidents du travail.

Les travailleurs détachés qui sont envoyés par leur entreprise à l’étranger pendant une durée limitée de 3 ans au maximum, bénéficient de la même couverture sociale qu’en France.

Les salariés expatriés qui travaillent pour le compte d’entreprises françaises hors détachement ou bien sont embauchés par une entreprise à l’étranger; dépendent du régime de sécurité sociale du pays d’accueil

travailleur expatrié

Les expatriés dans les pays de l’UE et de l’Espace économique Européen

Les pays de L’UE et de l’espace économique européen ont passés des accords avec la France pour faciliter la protection des salariés expatriés.

  •  Assurance Maladie : Dans l’union européenne, les salariés expatriés bénéficient de la couverture sociale du pays d’accueil sur présentation du formulaire E104 qui est fournit par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Les travailleurs expatriés peuvent aussi demander la carte européenne d’assurance maladie qui facilite la prise en charge des soins dans le pays d’accueil.
  • Retraite : Les expatriés qui travaillent en zone européenne ont la possibilité d’inclure leurs périodes de travail à l’étranger dans le calcul de la retraite.
  • Chômage : Le salarié expatrié qui reste dans le pays d’accueil sera soumis au régime local d’assurance chômage, s’il retourne en France il pourra bénéficier des allocations locales pendant une durée de 3 mois.

s'assurer depuis l'étranger

Les expatriés dans les pays hors de l’UE et de l’Espace économique Européen

Les travailleurs expatriés en dehors de l’UE et des pays de l’espace économique européen dépendant de la protection sociale du pays d’accueil et devront par conséquent cotiser aux différents régimes de ce pays.

  • Assurance Maladie : Les salariés expatriés sont soumis aux régimes locaux d’assurance maladie. Si le pays d’accueil a signé une convention de sécurité sociale avec la France, les périodes de travail effectuées dans ce pays d’accueil peuvent être reconnues par la sécurité sociale lors du retour en France.
  • Retraite : Si le pays d’expatriation a passé des accords bilatéraux avec la France, le salarié expatrié pourra inclure ces périodes de travail dans le calcul de la retraite.
  • Chômage : Le travailleur expatrié qui travaille pour une entreprise établie à l’étranger peut adhérer au pôle Emploi Service Expatriés afin de conserver ses droits à l’assurance chômage. Si l’entreprise en question est établie en France, elle doit obligatoirement inclure le travailleur expatrié dans une assurance chômage de pôle emploi

Bénéficier de la couverture sociale Française lors de l’expatriation

La Caisse des Français de l’étranger est l’organisme qui prend en charge les différentes assurances de sécurité sociale pour les expatriés français. Ces derniers peuvent adhérer à plusieurs types d’assurances auprès de la CFE, comme par exemple les assurances maladie ou bien celles liées aux accidents de travail et à la retraite.

En fonction de la situation individuelle (étudiant, salarié, sans activités…) , l’expatrié peut souscrire à une ou plusieurs assurances auprès de la CFE. La cotisation au régime Local reste toutefois obligatoire.

caisse des français de l'étranger

Numéros de téléphones des différents organismes cités dans cet article

Caisse des Français de l’étranger : 0810 11 77 77

Pôle Emploi : 3949 ou le 3995

Si  vous résidez à l’étranger et que vous désirez joindre un des ces organismes, rendez-vous sur notre homepage qui vous permet de contacter tous les numéros courts, spéciaux et surtaxés français depuis l’étranger.