Menu

Vous voulez appeler Fédération 3977 depuis l'étranger.

Fédération 3977 est un dispositif d'écoute visant à prévenir et lutter contre la maltraitance des personnes âgées et handicapées.

Depuis quel pays appelez-vous ?

  • 3977

La Fédération 3977 contre la maltraitance a pour objectif de mettre en place un dispositif d’alerte efficace afin de prévenir et de venir en aide aux personnes maltraitées. Ce dispositif concerne avant tout les personnes âgées et les adultes handicapés.

Elle s’appuie sur :  un numéro d’appel français unique, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h, et sur la présence d’antennes locales qui permettent à la Fédération d’agir dans 77 départements et de réunir plus de 1200 bénévoles lors de ses missions.

L’efficacité de ce dispositif est due à une écoute approfondie et neutre ainsi qu’à un accompagnement personnalisé jusqu’à sortir la personne de la situation de maltraitance dans laquelle elle se trouve.

Le 3977 propose :

Une écoute anonyme :

  • Les interlocuteurs recueillent les appels, sans jugement et en toute neutralité.
  • Si telle est la volonté de la personne, son anonymat est conservé.

Le but est de créer un contact rassurant et objectif avec l’appelant. L’écoutant l’aide à analyser la situation de manière claire et lucide afin de l’aider à prendre les meilleures décisions. L’écoutant donne des conseils adaptés à chacun en se basant sur l’environnement de l’appelant : situation familiale, financière, sociale etc.
L’écoutant explique alors à l’appelant les actions qui peuvent être menées par la suite au cas par cas.

En février 2014, deux associations ont fusionné afin d’avoir plus d’impact sur leur lutte contre la maltraitance : HABEO et ALMA France sont devenues la Fédération 3977.

Les missions de la Fédération sont :

  •  Sensibiliser et encourager les français à mieux comprendre les enjeux et les valeurs de la Fédération.
  •  Assurer une meilleure communication et coordination des agents à l’échelle locale et nationale.
  •  Améliorer les opérations de prévention.
  •  Simplifier les échanges internes et externes via un système de gouvernance unique et sensibiliser la population à la maltraitance en général.