Menu

Transférer sa retraite en France après une expatriation

Avec la mondialisation du marché du travail, Les français sont de plus en plus nombreux à s’expatrier pour effectuer une partie ou la totalité de leurs carrières professionnelles à l’étranger.

Ainsi, se pose la question de la prise en compte de ces années de travail effectuées à l’étranger dans le calcul de la retraite.

Union Européenne, pays AELE (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse) et pays ayant des accords avec la France

Les 27 états membres de l’UE et les pays de L’AELE ont coordonnés leurs systèmes de sécurité sociale afin de faciliter la circulation des travailleurs d’un pays à l’autre dans cet espace.

Les trimestres cotisés dans un des pays de l’UE et de L’AELE sont pris en compte dans la durée totale de l’assurance et dans le calcul de la retraite.

Les pays qui ont passés des accords avec la France prévoient des conditions pour la prise en compte des années de travail dans le calcul de la retraite.

Pays n’ayant pas d’accords avec la France

Les périodes de travail effectuées dans un pays qui n’a pas d’accord avec la France, ne sont pas prises en compte dans le calcul de la retraite. Les travailleurs français qui s’installent dans un de ces pays ont la possibilité de souscrire à une assurance retraite auprès de la Caisse des Français de l’étranger

Les travailleurs qui ont effectués une partie de leur carrière à l’étranger peuvent avoir recours au rachat de cotisations si leur durée de travail à l’étranger n’est pas prise en compté dans le calcul de la retraite.

Conditions pour bénéficier d’une pension de retraite après expatriation

  • Une personne bénéficie des prestations de retraite quand elle a été assurée au moins un an dans un pays, une fois qu’elle atteint l’âge de départ en retraite dans ce pays.
  • Si une personne a eu une activité professionnelle de moins d’un an dans un pays membre de l’UE, c’est ce dernier qui prend en charge les mois de travail dans le calcul de la retraite.
  • Le retraité doit déposer sa demande auprès de la caisse de son pays de résidence, cette dernière se charge de contacter toutes les institutions du pays dans lequel le demandeur a effectué une activité professionnelle.
  • La prise de retraite s’effectue selon les règles du pays dans lequel le demandeur réside

Les caisses de retraite en France

Les caisses de retraite en France diffèrent selon l’activité :

Numéros téléphones des caisses de retraite en France

CNAV : 3960

CNRACL : 0820 064 954

Caisse des Français de l’étranger : 0810 11 77 77

Si  vous résidez à l’étranger et que vous désirez joindre l’une des ces caisses de retraite, vous pouvez notre site www.losalidirect.com qui vous permet de contacter tous les numéros courts, spéciaux et surtaxés français depuis l’étranger.